Covid19 : recueil de propositions

Posted on avril 11th, 2020

Découvrez un recueil de conseils et de propositions, destinés à la fois aux parents et aux enfants, pour mieux vivre en situation de confinement.

 

Voir les propositions

 
 

Classification française des troubles mentaux de l’enfant et de l’adolescent

Posted on mai 20th, 2020

La 6e édition de la Classification française des troubles mentaux de l’enfant et de l’adolescent R-2020 est disponible! Plus d’infos sur presses.ehesp.fr

Affiche-1

Covid19 : report du congrès national « Sacrés liens »

Posted on avril 7th, 2020

Dans le contexte de crise sanitaire actuelle, le conseil d’administration de notre société et le comité d’organisation de Reims ont décidé de reporter le congrès national « Sacrés liens » initialement prévu en juin 2020 à juin 2021 :

  • mercredi 2 juin 2021 pour la journée des internes et des jeunes professionnels
  • jeudi 3 et vendredi 4 juin 2021 pour le congrès lui-même.

Pour information la SFPEADA organise une journée spécifique sur les effets psychologiques du confinement sur nos patients et leur famille, qui se tiendra à Paris le 18 septembre prochain.

Prenez soin de vous et de vos proches.

A bientôt.

Pédopsychiatrie et handicap

Posted on mars 29th, 2020

Découvrez ci-dessous le courrier de contestation envoyé au Président de la République. Ce document est également disponible au format PDF.

 

A l’attention de Monsieur le Président de la République

Monsieur le Président de la République,
Nous souhaitons vous alerter sur les dérives qui traversent notre pays concernant le champ de la pédopsychiatrie et ses intrications avec les notions de handicap psychique.

Séparer handicap et souffrance psychique est non seulement une aberration conceptuelle mais représente une menace grave pour le soin à apporter aux difficultés développementales des enfants, des adolescents. Où et comment va désormais être prise en compte cette souffrance psychique des enfants et de leur famille, si les lieux consacrés à la prise en compte de ces troubles dans leur globalité doivent être réorientés principalement si ce n’est exclusivement vers le handicap. Comme si l’enfant porteur de handicap n’avait pas lui aussi un psychisme, comme si le fait d’être en situation de handicap ne provoquait pas par lui-même et pour ses proches une situation déstabilisante à l’origine de profonds remaniements psychiques. Les besoins développementaux des enfants ne peuvent se découper aussi facilement : tout handicap a des répercussions sur le psychisme et toute souffrance psychique insuffisamment ou tardivement prise en compte génère une situation de handicap ! La complexité de l’être humain trouve là une parfaite illustration. S’il est évidemment nécessaire d’offrir à l’enfant en situation de handicap les compensations et aménagements auxquels il a droit, cela est souvent loin d’être suffisant.  Lire la suite…

Page 1 sur 181234510Dernière page »

Menu
×
Menu