Réforme des études médicales (Décembre 2016)

Posted on février 15th, 2017

Pour poursuivre notre mise au point concernant la réforme des études médicales

En Novembre 2016 deux évènements déterminants pour l’avenir de la pédopsychiatrie ont eu lieu :

  • Le 7 Novembre 2016 La lettre des Universitaires de pédopsychiatrie qui exprimait la profonde inquiétude que suscitait les modifications envisagées et les choix qui devraient être fait si on souhaite garantir aux enfants et aux jeunes des professionnels ayant une formation aboutie et qui corresponde à celle des pays européens voisins.
  • Le Décret du 25 novembre 2016 n° 2016-1597 relatif à l’organisation du troisième cycle des études de médecine et modifiant le code de l’éducation  fixant les modalités de formation de toutes les spécialités et donc des psychiatres et des pédopsychiatres.

Cette réforme des études du troisième cycle de psychiatrie s’inscrit dans le cadre d’une réforme touchant la médecine toute entière. La complexité des questions soulevées va bien au-delà du domaine de la seule psychiatrie.

Elle a tenu une place importante dans nos réflexions tout au long de cette année 2016. La SFPEADA n’a pas été sollicitée directement comme partenaire, elle l’a déploré. Même si une part importante des réflexions se sont tenus au niveau du ministère de l’Education Nationale, notre société par sa constitution, sa pluridisciplinarité, sa participation importante à la formation tant des psychiatres que de tous les personnels de pédopsychiatrie aurait pu être consultée. Elle regroupe des membres professeurs de facultés de Médecine et/ou de psychologie qui sont directement concernés commet universitaires. Elle dispense par ses membres et par ses formations une formation et une évaluation des pratiques sur l’ensemble du territoire en s’appuyant sur sar territorialisation directe, elle aurait pu apporter un point de vue enrichissant.

Cette question de la formation des futurs praticiens en psychiatrie et en pédopsychiatrie a fait l’objet d’échanges sans cesse actualisés au sein du Conseil d’administration et du Conseil scientifique. Mise en discussion  lors de notre dernière Assemblée Générale  à Lyon le 28 mai 2016, elle a suscité des échanges denses qui ont témoigné de la diversité des positions au sein de notre Société et  abouti à la mise au point initiale sur notre site.

Les deux derniers évènements nous incitent à reprendre position :

  • La SFPEADA adhère complètement aux remarques formulées par l’ensemble des professeurs de psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent.
  • Elle les rejoint dans leurs inquiétudes sur les conséquences de la réforme pour le devenir de la pédopsychiatrie.
  • Elle partage leur analyse de la situation actuelle qui pénalise lourdement tous les territoires et spécialement les plus démunis.
  • Comme eux, elle souhaite que soient mise en place  des solutions pour remédier à la grave pénurie actuelle de professionnels et spécialement de pédopsychiatres.
  • Elle soutient le choix qui est fait d’opter pour un co-diplôme d’Enseignement Spécialisé à choix tardif qui seul pourra assurer  le nombre de praticiens nécessaire à la mise en place d’une organisation de soins en pratiques avancées et en parcours de soins pluridisciplinaires en articulation  avec les différents réseaux.
  • Elle se propose d’adresser un courrier dans ce sens auprès des différents ministères responsables de cette réforme.

( Note du 18 décembre 2016)

devenir membre
adhérer
mon compte
compte
pannier des achats en cours
panier (0)


Menu
×
Menu